Parfois, vous apercevez quelque chose d’unique, et vous savez immédiatement que vous ne le reverrez jamais. Sur ces pages, vous pouvez partager vos meilleures histoires ailleurs qu’autour d’un feu de camp.

Carl Berglind

Un plongeon dans la rivière

Early summer, 2012 • Småland, Sweden
Partager sur:

“Après avoir acheté mes premières jumelles SWAROVSKI OPTIK, j’ai décidé de me rendre à la rivière locale, dans l’espoir d’observer des bergeronnettes grises.”

Après avoir passé la plupart de la matinée à arpenter les berges de la rivière sans observer le moindre oiseau, et à mesure que la journée devenait plus chaude, j’ai commencé à penser au déjeuner que j’avais laissé dans la voiture.

Tandis que je remontais la rivière, j’ai rapidement entendu des éclaboussures devant moi. Me faufilant le long du cours d’eau, je suis tombé nez à nez avec une bergeronnette qui se baignait dans un recoin calme de la rivière. Je ne savais toutefois pas, alors que j’observais l’oiseau qui s’ébrouait dans l’eau, que j’allais moi-même très prochainement faire un plongeon dans la rivière.

Une bergeronnette grise s’ébrouant dans la rivière

Après avoir passé un certain temps – combien, je l’ignore – à observer l’oiseau avec mes jumelles, j’ai décidé de doucement passer sur l’autre rive de ce cours d’eau peu profond pour avoir une autre vue, tout en me rapprochant de mon déjeuner. Juste avant d’atteindre l’autre rive, toutefois, j’ai glissé sur une pierre mouillée et je suis tombé la tête la première dans le ruisseau ; mes jumelles étaient coincées entre ma poitrine et le fond du ruisseau.

Des pierres glissantes

Ignorant la douleur et l’eau froide, je me suis d’abord inquiété pour mes jumelles ; à mon grand soulagement, toutefois, lorsque je me suis relevé sur l’autre berge de la rivière, j’ai constaté qu’elles étaient intactes.

Et voilà comment je me suis brisé deux côtes.

Que voulez-vous lire ensuite ?